Un fiscaliste assermenté a le droit de contrôler les contribuables

Au Cameroun, la législation donne le pouvoir de contrôler l'assiette de tous les impôts dus par les contribuables par des agents des impôts assermentés d'au moins le grade d'un inspecteur. L'agent fiscal assermenté fait cela pour tous les contribuables qu'il inspecte.

Il est à noter que la législation donne à l'État la droit de percevoir des taxes, droits, prélèvements, droits d'accise des transactions commerciales effectuées à l'intérieur des frontières du Cameroun.

Les contribuables au Cameroun sont obligés de payer les impôts mis à leur charge par la législation. Le non-respect de cette consigne peut conduire à un processus de contrôle par des agents des impôts assermentés.

Avec ce pouvoir, vient le pouvoir de percevoir des impôts sur le revenu qui est donné à l'administration fiscale. Cela ne se limite pas à l'impôt sur le revenu, car ils ont été habilités à percevoir taxe sur la valeur ajoutée, taxe de propriété et autres taxes et prélèvements prévus par la législation.

Droits du fiscaliste assermenté

Un fiscaliste assermenté ayant au moins le grade d'inspecteur peut contrôler les locaux utilisés à des fins professionnelles par les contribuables. Cela peut inclure des terrains, des entrepôts ou même des locaux privés. Cependant, il est accompagné d'une autorisation du juge.

Tous les agents fiscaux ne peuvent pas effectuer tous les types de contrôle fiscal. Il y a des conditions spécifiques mises en place par la législation qui régissent les contrôles fiscaux.

Le contribuable a le droit d'exiger une pièce d'identité de l'agent des impôts pour s'assurer qu'il est un agent des impôts assermenté avec au moins le grade d'un inspecteur. Nonobstant cela, le fisc doit également fournir une autorisation lui donnant le pouvoir, délivrée par l'autorité compétente, d'effectuer un tel contrôle.

Les opérations de contrôle effectuées par un fiscaliste assermenté peuvent être effectuées entre 8h et 8h. S'il dépasse ce délai, une autorisation est requise pour que l'agent puisse y avoir accès.

Lors de ces contrôles, l'administration peut recourir aux mesures de protection qu'elle juge nécessaires pour le contrôle. Donc, en tant que contribuable, vous ne devriez pas être surpris si le contrôleur entre avec des agents de sécurité (police ou gendarme).

Une fois le contrôle terminé, il faut rédiger un rapport contenant tous les faits importants réunis.

Le rapport doit être signé par le fisc assermenté et les autres agents ayant participé au contrôle ainsi que par le contribuable.

Tout contribuable qui s'oppose ou se soustrait au droit d'enquêter est passible de sanctions.

Sanctions pour non-conformité

Les contribuables sont tenus de produire à la demande de l'administration fiscale toutes les informations demandées ou les documents nécessaires au contrôle. Il s'agit notamment des registres comptables et autres registres sauvegardés.

Une amende pouvant aller jusqu'à 5,000,000 (cinq millions) FCFA est appliquée au cas où le contribuable refuse de fournir les informations ou documents exigés par le fisc, s'oppose à fournir les bonnes informations ou donne de fausses informations.

De plus, une amende de 100,000 XNUMX (cent mille) FCFA est appliquée par jour de retard, lorsqu'il dépasse le délai demandé par l'administration fiscale.

Il est à noter que les pièces et registres comptables sont conservés jusqu'à dix ans et peuvent être demandés par le contrôleur fiscal lors de la réalisation d'un contrôle.

Listez vos produits et services sur Nexus Listings <div style="position: relative; display: inline-block; visibility: inherit; opacity: 1; transform: matrix3d(1, 0, 0, 0, 0, 1, 0, 0, 0, 0, 1, 0, 0, 0, 0, 1); transform-origin: 50% 50% 0px;" class="tp-splitted tp-wordsplit"><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">g</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">r</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">a</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">t</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">u</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">i</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">t</div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit"></div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit"></div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit"></div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit"></div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit"></div><div style="position:relative;display:inline-block;" class="tp-splitted tp-charsplit">!</div></div>

Source (s): Direction générale de la fiscalité

Vous pouvez nous contacter maintenant!

Email: info@openhubdigital.com | Tel: +237 699 421 947 | WhatsApp | Telegram

Ce contenu a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne vise pas à fournir et ne doit pas être invoqué pour des conseils fiscaux, comptables ou juridiques. Vous devez consulter vos propres conseillers fiscaux, comptables ou juridiques avant de vous engager dans une transaction.

 

Openhub Digital - Incorporation de société au Cameroun

commentaires


Laissez un commentaire

EnglishFrench
%d blogueurs comme ceci: