Les contribuables au Cameroun
Droits et garanties des contribuables au Cameroun
19 octobre 2018
entrepreneurs en herbe
Entrepreneurs en herbe - Apprenez à utiliser ce que vous avez et non ce que vous n'avez pas
23 octobre 2018

Droits du contribuable dans le cadre d'un contrôle fiscal au Cameroun

Contrôle fiscal au Cameroun

Dans mon article précédent, j'ai écrit sur les droits des contribuables qui doivent être protégés et respectés. Je sais que cela semblera étrange à de nombreux opérateurs économiques qui ont été marginalisés par certains agents fiscaux sans scrupules, en particulier lors des contrôles fiscaux au Cameroun. La plupart du temps, de telles choses se produisent en raison de l'ignorance de la loi fiscale par les contribuables.

C'est la raison pour laquelle j'ai écrit pour clarifier les entrepreneurs et les exploitants d'entreprises qui n'ont peut-être pas les moyens d'embaucher des conseillers fiscaux ou d'avoir accès à des informations sur la façon de procéder.

[trend-ad-shortcode id = "4512 ″ title =" Leaderboard Google Adsense "]

Besoin de trafic ? Visit-Easy vous offre la possibilité de le faire gratuitement !

Puisque tu le sais déjà les droits des contribuables doivent être protégés, Je discuterai ci-dessous des droits et garanties d'un contribuable dans le cadre d'un contrôle fiscal au Cameroun. Les droits des contribuables doivent être respectés et protégés conformément aux lois du Cameroun.

[trend-ad-shortcode id = "31680 ″ title =" Clause de non-responsabilité fiscale, juridique et comptable "]

=> Droit à l'information

Le contribuable a le droit de savoir quand un contrôle est censé avoir lieu et de recevoir les informations nécessaires pour exercer ses droits. Le code des impôts camerounais prévoit que le contribuable est censé être informé au moins 15 (quinze) jours avant la date fixée pour la première opération. Ces informations pourraient se faire par remise directe avec accusé de réception par le contribuable ou son représentant ou être envoyées par courrier recommandé avec accusé de réception du registre de distribution du courrier.

[trend-ad-shortcode id = "4512 ″ title =" Leaderboard Google Adsense "]

=> Le droit de demander un report d'audit

Le contribuable a le droit de demander le report d'un contrôle fiscal au Cameroun dans des circonstances inévitables. Cela se fait en envoyant une demande écrite 15 jours après la réception de l'avis. Section M.14 des CGV si le Cameroun déclare également que `` ce report doit être expressément accepté par l'administration ''. Ils ont également le droit de recevoir une réponse à une telle demande. Cependant, s'il n'y a pas de réponse de l'administration fiscale dans les 15 (quinze) jours, elle est considérée comme une approbation.

En revanche, en cas de modification de la date d'intervention par l'administration fiscale, celle-ci est tenue d'informer le contribuable de la modification par l'envoi d'un avis de correction.

=> Droit de demander à tout consultant

Le contribuable a le droit de se faire assister par toute personne de son choix ou par un fiscaliste lors d'un processus de contrôle fiscal. L'article M.13 (nouveau) du Code général des impôts (CGI) du Cameroun stipule que l'avis d'audit des autorités fiscales doit mentionner le fait que le contribuable pourrait engager tout consultant de son choix pour l'assister dans le contrôle. ou processus d'audit. Notez que s'il n'est pas indiqué dans l'avis d'audit, il est nul et non avenu.

NB: Il y a aussi une chose que vous devez savoir ici - la section M.13 indique clairement que «tout consultant» de votre choix. Il n'indiquait pas qu'il devait être un conseiller fiscal autorisé ou accrédité. La personne que vous utilisez peut être n'importe qui du moment qu'elle peut vous défendre.

[trend-ad-shortcode id = "4512 ″ title =" Leaderboard Google Adsense "]

=> La procédure de contrôle contradictoire

En cas d'omission, d'inexactitude ou de carence dans les éléments servant de base au calcul des impôts ou taxes, le contribuable a le droit de présenter des arguments lors d'un contrôle fiscal au Cameroun en défense des arguments facturés par la taxe. administration.

Il est à noter que le contrôle fiscal externe au Cameroun pourrait avoir lieu au bureau du contribuable, le bureau du conseiller du contribuable à condition que le travail du contrôleur fiscal ne soit pas compromis.

=> Documents à exploiter

La pratique fiscale au Cameroun est déclarative, par conséquent, les documents fiscaux soumis par le contribuable sont présumés véridiques à moins de manquer à son obligation de coopérer. L'échec pourrait être sous la forme de ne pas produire de déclaration de revenus, de tenir les livres nécessaires ou d'être soupçonné d'évasion fiscale.

Les documents de contrôle doivent être utilisés uniquement sur le lieu de contrôle et il est strictement interdit au contrôleur des impôts de les emporter. Une exception à cette règle peut survenir à condition qu'un reçu soit émis avant que les documents ne soient emportés. Les droits des contribuables à la vie privée et à la confidentialité de leurs informations fiscales doivent être dûment respectés.

L'administration fiscale est tenue d'informer le contribuable de tous les documents nécessaires et le contribuable doit retourner un accusé de réception ou signer un registre de distribution du courrier. Si l'adresse postale fournie par le contribuable est contraignante, alors il est considéré que ledit courrier parviendra au contribuable dans les 15 (quinze) jours ouvrables suivant la date d'expédition.

[trend-ad-shortcode id = "4512 ″ title =" Leaderboard Google Adsense "]

=> Limitations du contrôle fiscal

Dans le cas d'un audit de compte, les contrôles ponctuels ne peuvent excéder trois mois à compter de la date de la première intervention. Une exception ne peut intervenir que dans des circonstances particulières qui doivent être dûment expliquées au contribuable. En cas de prolongation, le contribuable a le droit d'être informé par écrit du motif de la prolongation et de la durée de la prolongation.

Cependant, le délai pourrait être prolongé à 6 mois dans le cas où le contrôle fiscal au Cameroun porte sur les prix de transfert ou la procédure de transfert d'informations prévue accords fiscaux.

=> Le contrôle fiscal n'est pas renouvelable

Le contribuable a le droit de ne pas être soumis à un double contrôle. La section M.36 du Code général des impôts du Cameroun stipule que lorsque le contrôle au cours d'une période d'imposition donnée concernant un impôt ou un groupe de taxes spécifique est achevé, l'administration fiscale ne peut pas entreprendre de contrôle supplémentaire pour les mêmes impôts ou droits au cours de la même période d’évaluation. Cependant, l'administration fiscale se réserve le droit de reprendre lesdites taxes et droits à condition de ne pas permettre d'autres évaluations au sein de l'entreprise.

De plus, si l'administration fiscale dépose une plainte pour actes frauduleux du contribuable, un contrôle supplémentaire peut être effectué.

[trend-ad-shortcode id = "4512 ″ title =" Leaderboard Google Adsense "]

Il est à noter que ce qui précède sont les droits et garanties du contribuable dans le cadre d'un contrôle fiscal. Je ferai un autre article dans les semaines à venir sur les droits et garanties du contribuable dans d'autres relations avec l'administration fiscale.

Les contribuables ont droit à un traitement équitable de la part des autorités fiscales. Notez que ceux qui échappent aux impôts finissent par payer plus d'impôts sous forme de pots-de-vin et de pénalités lorsqu'ils sont pris. La corruption est un crime et les auteurs sont passibles de poursuites judiciaires.

Si ce message vous a été utile, n'hésitez pas à le partager avec d'autres. En attendant, laissez vos questions ou contributions dans la section des commentaires. N'oubliez pas de vous abonner pour plus de mises à jour.

Inscription à la newsletter

Bonjour, nous vous attendions pour vous inscrire!

S'il vous plaît, attendez...

Merci pour votre inscription!

Vous pouvez nous contacter maintenant!

Email: info@openhubdigital.com | Tel: +237 699 421 947 | WhatsApp | Telegram

Ce contenu a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne vise pas à fournir et ne doit pas être invoqué pour des conseils fiscaux, comptables ou juridiques. Vous devez consulter vos propres conseillers fiscaux, comptables ou juridiques avant de vous engager dans une transaction.

 

Openhub Digital - Incorporation de société au Cameroun
Kermann Lobga Derick
Kermann Lobga Derick
Rédacteur de contenu / blogueur | Coach de petite entreprise | Expert en image de marque | Entrepreneur | Dad Kermann Lobga est un rédacteur, un professionnel du marketing numérique axé sur les résultats et un entrepreneur avec plus de 14 ans d'expérience.

Laissez un commentaire

EnglishFrench
%d blogueurs comme ceci: