entreprise individuelle ou société anonyme
Lequel choisirez-vous - entreprise individuelle ou société anonyme?
le 29 novembre 2019
Comment faire des affaires au Cameroun
Comment faire des affaires au Cameroun comme un Camerounais
le 4 décembre 2019

Comment les établissements d'enseignement privés sont-ils imposés au Cameroun?

Taxe sur les établissements d'enseignement privés au Cameroun

Crédit d'image: Paul Bonafide Eferianor

Bref: Taxe sur les établissements d'enseignement privés au Cameroun

Au Cameroun, l'éducation est considérée comme un service social et bénéficie donc d'un traitement spécial de la part des autorités fiscales. Le gouvernement ne prélève pas d'impôt sur les sociétés sur les établissements d'enseignement privés au Cameroun.

Les établissements d'enseignement au Cameroun comprennent à la fois le gouvernement et des établissements privés qui facilitent l'apprentissage ainsi que l'acquisition de connaissances, de compétences, de croyances, de valeurs et de caractère. Cependant, ce billet parlera de la taxe sur les établissements d'enseignement privés au Cameroun.

Calculateur d'estimation des coûts du plan d'affaires

Selon l'article 2 de la loi n ° 2004/022 du 22 juillet 2004 fixant les règles régissant et le fonctionnement de l'enseignement privé au Cameroun,

"(1) L'enseignement privé est un service social fourni par des partenaires privés dans l'intérêt public, par le biais d'activités curriculaires ou de formation menées dans les écoles ou établissements de formation, selon le cas, avec le soutien de l'Etat et des autorités régionales et locales.

(2) L'enseignement privé est dispensé dans les écoles maternelles et primaires. établissements d'enseignement secondaire général, secondaire technique, professionnel et de formation des enseignants. »

C'est le rôle du gouvernement de veiller à ce que ses citoyens soient éduqués d'une manière ou d'une autre pour favoriser la croissance de l'économie. Pour ce faire, le gouvernement a exonéré les services éducatifs du paiement de l'impôt sur les sociétés et d'autres prélèvements ou contributions.

Quels services sont fournis par le secteur de l'éducation?

Au Cameroun, les services suivants comprennent ce que fournissent les établissements d'enseignement:

  • Services de prématernelle ou de maternelle
  • Services d'école maternelle et primaire
  • Services des écoles secondaires et secondaires
  • Enseignement supérieur et formation professionnelle
  • Services d'enseignement spécialisé et de formation professionnelle ainsi que
  • Autres formations, services éducatifs et de soutien

Impôt sur le revenu

Selon le code général des impôts du Cameroun, des impôts sont prélevés sur tous les bénéfices ou revenus générés par les personnes physiques, sociétés ou autres personnes morales. Cet impôt est appelé impôt sur le revenu qui comprend l'impôt sur le revenu des personnes physiques (PIT) et l'impôt sur les sociétés.

La législation fiscale au Cameroun a également mis en place une base de perception de cette taxe ainsi que ceux qui en sont redevables. Cependant, les établissements d'enseignement ne sont pas soumis à l'impôt sur les sociétés. Il existe des situations dans lesquelles ces institutions sont obligées de payer l'impôt sur les sociétés.

Certaines des activités dans lesquelles les établissements d'enseignement paient l'impôt sur les sociétés comprennent:

  • Lorsqu'ils perçoivent des revenus de loyers sur une propriété bâtie ou non bâtie
  • Revenus provenant de la vente de matériel scolaire et
  • Revenus de toute autre activité lucrative

Les revenus de toute autre activité lucrative d'ordre que l'éducation font l'objet d'une comptabilité séparée selon les règles et procédures mises en place par l'OHADA (droit commercial).

Exonération de l'impôt sur les sociétés

Selon l'article 4 du Code général des impôts du Cameroun, les établissements d'enseignement privé à but non lucratif sont exonérés de l'impôt sur les sociétés. Cela signifie que les bénéfices réalisés par ces institutions au Cameroun ne sont pas soumis à l'impôt sur les sociétés sauf dans les situations où elles n'exercent pas d'autres activités rémunératrices.

Cependant, cela ne signifie pas qu'ils seront exonérés du paiement de l'impôt sur le revenu des particuliers gagné en partageant les bénéfices réalisés. En outre, ils sont tenus de déduire l'impôt sur le revenu des salaires ou traitements, les bénéfices de la vente de toute activité artisanale, industrielle ou commerciale ainsi que les revenus de l'activité immobilière.

Les établissements d'enseignement sont également exonérés de l'impôt payé par les employeurs à l'Emploi National. Celui-ci est mis en place par la loi n ° 90-50 du 19 décembre 1990 qui a modifié et complété la loi n ° 77-27 du 6 décembre 1977 et la loi n ° 77/10 du 13 juillet 1977 instituant une taxe de logement.

Licence d'exploitation

Toutes les personnes physiques ou morales, tant étrangères que nationales, exerçant une activité commerciale, économique ou industrielle et toute autre activité professionnelle dans une commune sont soumises à la licence commerciale. Cette contribution de licence commerciale est basée sur le chiffre d'affaires déclaré par le contribuable.

Cependant, certaines institutions ne sont pas soumises à la licence commerciale prévue par la loi. Ceux-ci inclus:

  • Autorités étatiques, régionales et locales
  • Etablissements publics
  • Organismes gouvernementaux
  • Activités sociales et culturelles
  • Activités sportives et touristiques
  • Santé et bien sûr ceux qui réalisent
  • Activités éducatives

Taxe sur la valeur ajoutée

Au Cameroun, la taxe sur la valeur ajoutée est prélevée sur les personnes morales, les personnes physiques, les collectivités régionales et locales autorisées à effectuer de telles opérations imposables. Les activités comprennent l'agriculture, les mines, l'agro-industrie, l'artisanat, la sylviculture ainsi que certaines activités des professions libérales et apparentées.

Cependant, les établissements d'enseignement ont été exonérés de la TVA sur les frais de scolarité et de pension perçus. Cela se fait dans le cadre des activités normales des établissements scolaires et universitaires dûment autorisés par le ministre de l'Éducation nationale ou celui de l'enseignement supérieur.

Incitations à l'éducation et à la formation professionnelle

La loi fiscale prévoit également une incitation spéciale aux établissements d'enseignement et de formation professionnels privés laïcs ou confessionnels. Ceci est effectif si l'institution est dûment agréée par l'autorité compétente. Voici quelques-uns des incitatifs fiscaux répartis entre les contribuables particuliers et les sociétés:

Particuliers contribuables

  • Exonération de la taxe sur les licences commerciales
  • Exonération du paiement de la taxe foncière sur les immeubles qui sont utilisés pour l'exercice de leurs activités au cas où l'immeuble leur appartiendrait pleinement
  • Exonération de l'impôt sur les sociétés sur les bénéfices des activités industrielles, économiques et commerciales à but non lucratif

Les contribuables corporatifs

  • Exonération de la perception obligatoire de la TVA sur les services fournis, qu'ils soient directement liés à leur activité principale d'enseignement ou à d'autres activités telles que la distribution de fournitures, de manuels, d'uniformes, de transport scolaire et de restauration.

Obligations des établissements d'enseignement

Les établissements d'enseignement et de formation professionnelle ont également les obligations suivantes telles que prescrites par la loi fiscale:

  • Ils sont tenus de retenir à la source et de payer au centre fiscal compétent l'impôt sur le revenu des personnes physiques de leurs salariés. Cela devrait être basé sur le barème des retenues salariales tel que prévu par l'État ainsi que sur les conventions internationales. Voir Quel est le salaire minimum imposable au Cameroun
  • Obligation de déduire et de payer l'impôt foncier dans le cas où ils sont locataires de l'immeuble qu'ils utilisent pour leurs différentes activités

Il existe également des situations dans lesquelles l'État apporte son soutien à ces établissements privés de formation et d'enseignement. Il convient de noter que toute carence ou violation grave de la loi peut entraîner la suspension ou la déchéance des droits des fonctionnaires des écoles privées ou des établissements de formation par les autorités compétentes.

Ce message vous a-t-il été utile? Avez-vous des questions? Partagez avec des amis, laissez un commentaire ci-dessous ou contactez-nous en utilisant:

Courriel : info@openhubdigital.com | Tél: +237 699 421 947 | WhatsApp: https://bit.ly/37ybhzz | Télégramme: https://t.me/OpenHubDigitaI | Lien de réservation: https://meetings.hubspot.com/princelobga


Il faut savoir que ces informations fournies sur OpenHub Digital sont générales et ne constituent pas un conseil fiscal, juridique ou financier. Bien que les auteurs et les éditeurs se soient efforcés d'assurer l'exactitude, ils ne sont en aucun cas responsables des inexactitudes ou des omissions que vous pourriez rencontrer. À cet égard, des conseils fiscaux, financiers et juridiques doivent être recherchés avant de vous engager dans toute transaction sur la base des informations fournies sur OpenHub Digital.

Crédit photo: Paul Bonafide Eferianor

Vous pouvez nous contacter maintenant!

Email: info@openhubdigital.com | Tel: +237 699 421 947 | WhatsApp | Telegram

Ce contenu a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne vise pas à fournir et ne doit pas être invoqué pour des conseils fiscaux, comptables ou juridiques. Vous devez consulter vos propres conseillers fiscaux, comptables ou juridiques avant de vous engager dans une transaction.

 

Openhub Digital - Incorporation de société au Cameroun
Kermann Lobga Derick
Kermann Lobga Derick
Rédacteur de contenu / blogueur | Coach de petite entreprise | Expert en image de marque | Entrepreneur | Dad Kermann Lobga est un rédacteur, un professionnel du marketing numérique axé sur les résultats et un entrepreneur avec plus de 14 ans d'expérience.

Laissez un commentaire

Incorporer maintenant!
EnglishFrench
%d blogueurs comme ceci: