Comment ouvrir une école maternelle et primaire au Cameroun
Conditions requises pour ouvrir une école primaire au Cameroun
13 décembre 2021
connectez votre entreprise
Nous connectons votre entreprise à votre public
10 janvier 2022

Comment les établissements d'enseignement privés sont imposés au Cameroun

Taxe sur les établissements d'enseignement privés au Cameroun

Crédit d'image: Paul Bonafide Eferianor

Au Cameroun, tous les actifs et revenus des établissements d'enseignement privés à but non lucratif utilisés directement ou exclusivement à des fins éducatives sont exonérés de l'impôt sur les sociétés.

L'éducation est considérée comme un service social et bénéficie donc d'un traitement préférentiel dans la législation fiscale. Le gouvernement ne prélève pas d'impôt sur les sociétés sur les principales activités des établissements d'enseignement privés au Cameroun.

Cependant, ils sont soumis à un taux préférentiel d'impôt sur le revenu de 15 % sur tout revenu passif (revenu d'activités commerciales imposables) qui n'est pas lié à leur activité principale.

Ce taux n'est perçu que sur les activités commerciales non liées ou sur d'autres activités génératrices de revenus. Le taux est inférieur au taux d'imposition ordinaire de 30 %.

Loi régissant l'enseignement privé au Cameroun

Selon l'article 2 de la loi n° 2004/022 du 22 juillet 2004, fixant les règles d'administration et de fonctionnement de l'enseignement privé au Cameroun,

"(1) L'enseignement privé est un service social rendu par des partenaires privés d'utilité publique, à travers des activités scolaires ou de formation menées au sein des écoles ou des établissements de formation, selon le cas, avec l'appui de l'Etat et des collectivités territoriales.

(2) L'enseignement privé est assuré par les établissements maternels, primaires, secondaires généraux, secondaires techniques, professionnels et de formation des enseignants.

C'est le rôle du gouvernement de veiller à ce que ses citoyens soient éduqués d'une manière ou d'une autre pour favoriser la croissance de l'économie. Pour ce faire, le gouvernement a exonéré les services éducatifs du paiement de l'impôt sur les sociétés et d'autres prélèvements ou contributions.

Services offerts par les établissements d'enseignement

Au Cameroun, les services suivants comprennent ce que fournissent les établissements d'enseignement :

  •     Services de prématernelle ou de maternelle
  •     Services des écoles maternelles et primaires
  •     Services aux collèges et lycées
  •     Enseignement supérieur et formation professionnelle
  •     Services d'éducation spécialisée et de formation professionnelle ainsi que
  •     Autres formations, services éducatifs et de soutien

Taxe sur les établissements d'enseignement

Comment les établissements d'enseignement privés sont imposés au Cameroun

L'impôt sur le revenu est perçu sur tous les bénéfices ou revenus générés par les personnes morales à l'intérieur des frontières du Cameroun.

Cependant, les établissements d'enseignement privés, tout comme les autres organisations à but non lucratif, sont exonérés du paiement de l'impôt sur les sociétés, dans la mesure où les bénéfices réalisés ne proviennent pas d'autres activités commerciales ou commerciales exercées.

Système fiscal pratiqué

Les 2022 Loi de Finances du Cameroun a prévu un nouveau régime fiscal pour les institutions sans but lucratif. Le régime fiscal des associations s'adresse à tous les organismes, publics ou privés, qui n'ont pas pour but de rechercher des bénéfices et dont les activités ne concurrencent pas les entreprises à but lucratif.

Télécharger 2022 Loi de Finances du Cameroun

Exemptions pour les établissements d'enseignement

Les établissements d'enseignement privés relèvent du système fiscal à but non lucratif. Toutes les institutions qui relèvent de ce nouveau régime fiscal sont exonérées de :

Exceptions

Les établissements d'enseignement privés, comme les autres établissements du régime fiscal à but non lucratif, sont assujettis à ce qui suit :

  • Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les biens et services acquis dans l'exercice de leurs activités
  • Impôt sur le revenu des investissements mobiliers
  • Retenues à la source et prélèvements dont ils sont légalement redevables

Ils sont également assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée lorsqu'ils effectuent des opérations imposables conformément à l'article 125 du Code général des impôts du Cameroun.

Télécharger Code général des impôts du Cameroun

Taxe sur les activités commerciales

Si l'établissement d'enseignement privé exerce une activité commerciale génératrice de profit, il se voit imposer un taux d'imposition préférentiel de 15 % plus un Taxe d'habitation supplémentaire de 10 %, cela fait un total de 16.5 %.

Un impôt minimum de 1.1% (dont un taux de taxe d'habitation supplémentaire de 10%) appliqué sur le chiffre d'affaires de ces activités commerciales est payé au plus tard le 15 de chaque mois pour le mois précédent.

Ils sont donc tenus de déclarer des impôts tous les mois, y compris celui de toute activité commerciale lucrative.

Comment ouvrir une école maternelle et primaire au Cameroun

Obligations des établissements d'enseignement privés

Les établissements d'enseignement et de formation professionnelle ont également les obligations suivantes prévues par la loi fiscale :

  • Ils sont tenus de retenir à la source et de payer au centre fiscal compétent l'impôt sur le revenu des personnes physiques de leurs salariés. Cela devrait être basé sur le barème des retenues salariales tel que prévu par l'État ainsi que sur les conventions internationales. Voir le salaire minimum imposable au Cameroun
  • Obligation de déduire et de payer l'impôt sur le revenu foncier dans le cas où il y a des locataires locataires du bien
  • Déclarer et payer une taxe minimum de 1.1% sur le chiffre d'affaires chaque mois au plus tard le 15 du mois
  • Déposer leurs déclarations statistiques et fiscales (STR) avant le 15 mars de chaque année pour l'exercice précédent
  • Tenir une comptabilité séparée pour les autres activités commerciales à but lucratif

Lire aussi: Que se passe-t-il si vous ne produisez pas la déclaration statistique et fiscale à temps?

Certaines activités pour lesquelles les établissements d'enseignement paient l'impôt sur les sociétés comprennent :

  •     Revenus des loyers des immeubles bâtis ou non bâtis
  •     Les revenus de la vente de matériel scolaire et
  •     Revenus de toute autre activité lucrative

Ce message vous a-t-il été utile ? Avez-vous des questions? Partagez avec vos amis, laissez un commentaire ci-dessous.

Crédit photo: Paul Bonafide Eferianor

Vous pouvez nous contacter maintenant!

Email: info@openhubdigital.com | Tel: +237 699 421 947 | WhatsApp | Telegram

Ce contenu a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne vise pas à fournir et ne doit pas être invoqué pour des conseils fiscaux, comptables ou juridiques. Vous devez consulter vos propres conseillers fiscaux, comptables ou juridiques avant de vous engager dans une transaction.

 

Openhub Digital - Incorporation de société au Cameroun
Kermann Lobga Derick
Kermann Lobga Derick
Rédacteur de contenu / blogueur | Coach de petite entreprise | Expert en image de marque | Entrepreneur | Dad Kermann Lobga est un rédacteur, un professionnel du marketing numérique axé sur les résultats et un entrepreneur avec plus de 14 ans d'expérience.

commentaires

  1. […] Voyez comment sont taxés les établissements d'enseignement privés au Cameroun ? […]

Laissez un commentaire

EnglishFrench
%d blogueurs comme ceci: